lundi 28 septembre 2009

MERCI A BIBIBIBI, MAIS PAS AU MINISTRE.








Ce blog est souvent désert. En partie à cause du fait qu'il faut, pour y commenter, ouvrir un compte d'utilisateur.
Je rappelle qu'ici, ce n'est pas comme dans les banques : c'est gratuit !

Mais souvent, on hésite à me croire...Et j'ai l'impression de ne prêcher que dans le désert.

Hier (ou avant-hier ?), une nouvelle lectrice, très patiente et attentive, est apparue sur ce blog. Elle signe " Bibibibi", et est artiste : la photo illustrant ce billet est son oeuvre.

Merci, chère Amie, pour une si belle participation à ce blog qui sans ta survenance inespérée aurait fini par tristement végéter.

Mais pas de merci au ministre Clerfayt, qui a eu (mais qui n'aurait plus ???) l'intention d'inventer en Belgique une sorte de taxe carbone.
Seuls (dans le premier jet), les véhicules diesels étaient visés. Et il ne voulait augmenter les accises sur ce diesel de roulage "que" de 20 %. Assez gentil (ou prudent ?), il voyait même cette augmentation s'installer progressivement. Un ministre avec des gants. Et des gants verts, dans son cas !

Voici néanmoins ce que je lui ai répondu ( à toutes fins utiles) sur le forum où ce truc fut diffusé ce matin :


"Le diesel est moins cher pour les transporteurs routiers. D'accord, puisque c'est leur outil de travail.
Mais le diesel est aussi l'outil de travail de ceux qui ont choisi ce modèle de voiture pour se rendre à leur boulot. Et, les transports en commun n'étant que ce qu'il en reste, on ne peut pas décemment demander aux gens dont la distance domicile-travail dépasse les 30 km de la faire à vélo, surtout s'il faut en même temps déposer les enfants à l'école ou à la garderie.

Donc, deux poids, deux mesures.

Le mazout de chauffage, bien taxé lui aussi, coûtait récemment...cinq fois plus cher que le kérozène utilisé par les avions.
Les avions ( utilisés notamment pour inonder nos marchés de produits "made in China" ou ailleurs, produits fabriqués par des enfants travaillant dans les usines comme chez nous autrefois dans les mines) seraient-ils, malgré leur nombre croissant, cinq fois moins polluants que les cheminées des particuliers ?
On peut en douter.

Le diesel va augmenter ( m'est égal : suis pensionné). Le mazout de chauffage aussi sans doute. On assumera. En en ayant marre. Et en brûlant dans sa cheminée les vieux sacs de sable, ciment ou autres, quand la provision de bois sera épuisée.
Mais il est débectant de devoir assumer à cause d'un monde politique qui a "géré" la crise à la manière des sarkozy et autres, çàd tout profit pour les prédateurs financiers, "étatisation des pertes, privatisation des profits". Le contribuable est là pour casquer, le trader et le PDG pour continuer d'amasser des milliards honteusement volés..

Triste époque voulue par des politiques lamentables."


@ Bibibibi : un grand merci pour ton analyse si rapide et tellement précieuse des aventures de Marjolaine et son équipe, puis de l'odyssée de Nerval.
Je te répondrai plus longuement demain...notamment au sujet de possibles anachronismes.
Quant à mon appellation "collègue", elle était due au fait que tu t'annonçais "chroniqueur du Soir", et que je fus correspondant de presse !
PS : j'ai lu les deux chroniques de Thomas Gunzig. Exceptionnel !

(Pour les personnes intéressées : lien au comm 7 sous le billet précédent.)

J'espère à bientôt, chère Amie déjà si précieuse.

Amitiés

GE

6 commentaires:

À 29 septembre 2009 à 03:25 , Blogger Bibibibi a dit...

Bonjour,
Oui, en réponse à ta question, oui Bibi est bien Bibibibi. Pour répondre vite, Bibibibi avait été créé en 2007, blog Orange de soutien à la candidature socialiste. Il est rapidement devenu autre chose, les blogs Orange étaient un réseau dit social. Ces blogs ont été fermés cet été, malgré contestations de nombreux bloggers, mais certainement pour non rentabilité. Ayant égaré mes identifiants Bibi, utilise mes aniciens.

Ai réalisé tardivement, une fois de plus, une fort mauvaise formulation de ma part! En effet, par Chroniqueur sur lesoir.be, je faisais allusion à Thomas Gunzig.
Décidément, les mots sont bien ce qu'ils sont, des ensembles de lettres à déposer, assembler prudemment.

Je reviendrais commenter ces non-remerciements, ne puis le faire sans avoir ton article sous les yeux (inconvénient de Blogger!)

Bonne journée

 
À 29 septembre 2009 à 04:50 , Blogger 1OO pensées pour VOUS ! a dit...

@ Bibi...,

J'avais fini par comprendre que tu parlais de Thomas Gunzig ! Mais seulement après relecture et déjà envoi.

J'ai compris aussi que tu as ton blog, Bibi..., et que tu travailles aussi sur Agitare, avec quelques autres artistes de qualité que je viens d'apprendre à connaître.

Bravo pour les deux réalisations où l'on trouve humour, poésie, esthétique,...

 
À 29 septembre 2009 à 14:41 , Blogger Bibibibi a dit...

Bonsoir,
http://poetes.jepoeme.com/discussion-191317-Des_textes_ou_n_hurle_que_le_silence_/1.html
Descendre vers bas de page

http://bauds-de-l-air.jepoeme.com/
Idem

http://www.jepoeme.com/recherche_forum.php?type=discussions&pseudo=Bauds-de-l-air
La liste de ses poèmes

Voila, pour répondre à ta question, superbe poème que celui rédigé chez Najat

Le commentaire de cet article sera pour une autre fois, bonne soirée

 
À 30 septembre 2009 à 05:30 , Blogger Bibibibi a dit...

Bonjour,

je déplore ces taxes, cat les taxes, telles qu'elles sont appliquées, me semblent déplorables et inefficaces. Le mot taxe me gêne, car celle-ci s'appliquant à un objet, le choix de celui-ci est subjectif. Pourquoi tel produit serait-il taxé et pas tel autre?

Sans compter que, à mon humble avis, ces taxes se portent sur des choses rentables, plus sur leurs consommateurs que sur leurs producteurs, pendant que l'obligation d'envisager l'après pétrole fait que les véhicules électriques sont à ce jour reconnus consommer de l'énergie ... nucléaire, d'où, exit le photovoltaïque.

De toute façon, il me semble que la seule chose qui serait juste, équitable pour tous, quelques soient les revenus de chacun, c'est que cessent ces sommes prélevées pour ceci, pour celà, que cessent ces éxonérations pour ceci, pour celà, et que, enfin, un seul pourcentage, le même pour tous, soient prélevé sur l'argent, dès qu'il change de mains.

Idée surprenante? Non!
Pourquoi n'est-elle pas appliquée?
Tout simplement parce que l'infîme pourcentage qui serait alors prélevé semblerait trop mesquin à certains, ceux qui, en quelque sorte, exploitent les autres et ont donc intérêt à ce que celà ne se fasse pas.

Bon après-midi

 
À 30 septembre 2009 à 06:05 , Blogger 1OO pensées pour VOUS ! a dit...

Salut Bibi,

Tu as bien cerné le problème. Et je vais un peu compléter ton raisonnement.

Tu demandes pourquoi tel produit est taxé, et pas tel autre. Le débat pourrait être très vaste car on peut aussi trouver logique que certains produits soient condidérés "de luxe", donc taxés plus fortement. Je suis plutôt favorable à un impôt (ou taxe) fonction du revenu, du train de vie et de la "nécessité" de l'objet acheté.
Mais où je rejoins ta proposition, c'est quand je pense aussi que le taux inférieur de la TVA (appliqué quasi uniquement au secteur de l'alimentation) devrait l'être aussi aux véhicules, ordinateurs,électro-ménager,...qui sont des outils de travail, donc de première nécessité. Sans oublier le chauffage,...

Qu'est-ce que je laisserais alors à la TVA taux supérieur ? A chacun(e) de deviner, voire de se pencher sur la question. Je donne un indice : par exemple les croisières de sarkozy, les yachts et jets de bolloré et Cie,...

" Uniformisation" de la taxe ? Elle devrait d'abord commencer par un truc que je signalais dans le billet : pourquoi la chaudière domestique est-elle à ce point surtaxée par rapport à l'avion ?

Mais rien ne bouge dans le bon sens. Sans doute parce que restent aux commandes ces immondes qui bâtissent des fortunes en exploitant les autres. On peut mettre dans le même sac traders, PDG de la haute finance, grosses sociétés qui font travailler des enfants (Adidas et autres, en Chine et ailleurs)...

Quand le sac est rempli, on le jette à la mer ?

Non, on ne peut pas, ça polluerait...

Donc, il n'y a peut-être pas de solution...

Pas de solution, alors que tu viens d'écrire sur ton blog :

" Nous ne devons pas être que des spectateurs..."

La suite quand nous aurons des idées de génie. Et les moyens de les appliquer...

Bizzz et à bientôt

 
À 1 octobre 2009 à 14:10 , Blogger Bibibibi a dit...

Bonsoir,

je ne sais si uniquement le revenu devrait être taxer, et ne suis pas convaincue qu'il faille tenir compte du train de vie, cela me parait pouvoir être subjectif. L'argent est une chose concrète. Et si le prélèvement était fait au moment du changement de main de chaque montant, quelqu'il soit, il serait si infîme, logiquement, et si efficace, si logiquement également...


Ai voté

Nombreux articles sur Agitare rem, de nombreux auteurs dont je te recommande la lecture des blogs!

Bonne soirée

 

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil