samedi 3 octobre 2009

LA POESIE






La poésie ne répond pas
Aux questions qu'on a oublié de se poser
C'est une fleur qu'on a pourri sur la vie
Pour refleurir dans d'étranges galeries
Où de gouffres infinis jaillit
Un lent brouillard rose noir et bleu nuit

Les stalactiques dans ces galeries
Sont larmes d'ivoire

Et il n'y a pas de pavé
Dans la mare du suicide

3 commentaires:

À 7 octobre 2009 à 03:45 , Blogger Bibibibi a dit...

Bonjour,

La poésie m'est un univers où rien n'est défini, où tout est possible. Lettres et mots peuvent s'y prêter à tant de jeux, et leurs support aussi.
Je déplore que la dactylographie ne puisse rendre tout celà!

Bonne journée

 
À 7 octobre 2009 à 04:17 , Blogger 1OO pensées pour VOUS ! a dit...

@ Bibi,

" Lettres et mots peuvent se prêter à tant de jeux..."

Ytès belle approche, qui devait plaire aussi à Apollinaire, génial auteur de tant de calligrammes si finement ciselés.

Bizzz

 
À 7 octobre 2009 à 05:18 , Blogger J a dit...

Salut, comment ça va?

Je m'appelle Joseph. Si ça vous intéresse, vous pouvez gagner de l'argent en postant des textes publicitaires sur votre blog.

Vous pouvez gagner jusqu’à 50 euros par blog ou site Web.

Indiquez-nous les adresses de vos blogs pour que nous puissions vérifier leur compatibilité.

Pour plus d’informations, vous pouvez me contacter par email/messenger :
joseph.brown@live.fr

Nous avons également un système de parrainage, qui vous rapporte jusqu'à 7,5 euros par mois par blog que vous parrainez.

Salutations cordiales.

Joseph

 

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil