vendredi 27 avril 2007

SAMEDI 28 AVRIL


Ce soir, il y avait à Lyon (et l'OL est champion !) meeting de Ségolène, avec la participation très active de Najat Belkacem. Notre amie Liljana était sur place, j'espère qu'elle nous enverra un commentaire...Et peut-être une photo (numérique, format JPEG, que j'éditerais sur le blog).
A propos des commentaires, j'ai apprécié cette envolée (et c'est le mot qui convient) consacrée aux nuages...
Coralie, Marion et Freewheelin, vous avez parlé poésie et philosophie...
Poésie avec politique, ce n'était possible qu'avec le programme de Ségolène : Réussite éducative et culturelle.
Avec notamment : "Le soutien à la création et à l'emploi culturel, ainsi que l'introduction de la pratique artistique à tous les niveaux, de la maternelle à l'université".
Pratique artistique, créativité, confiance en soi,... et si c'était -simplemen,t- comme çà qu'on réconciliait enseignés, enseignants, parents et programme, sur base de motivation ?
Une petite question artistique donc aujourd'hui :
à part Coralie (puis Marion et Freewheelin qui ont adhéré à l'image), quel autre grand poète a mis en évidence les merveilleux nuages ?
Il y a peut-être beaucoup de réponses possibles, mais celui auquel je pense a été chanté par Léo Ferré...
Mais pourquoi nous parlons des nuages à la fin de cette campagne électorale ? se demandent, déroutés, les délégués de l'UMP venus visiter ce blog (Oui : il y en a , je les vois là-bas, très à droite...Je n'ai pas dit "Très adroits" !).
Nous parlons des nuages ... parce que nous restons libres d'en parler !

14 commentaires:

À 27 avril 2007 à 16:33 , Blogger freewheelin a dit...

Bonsoir, l'OL champion ça fait 6 ans un de plus que Sarkozy dont la série s'arrête cette année ;-)

Le poète c'est Aragon et pas Harpagon car la poésie est généreuse... Est-ce ainsi que les hommes vivent ? Certains, oui.
Harpagon on reparlerait de "la Cassette" : L-Y Cassetta dont c'était le surnom et l'on retombe sur l'État RPR vraiment rien à voir avec la poésie.

Pourquoi les nuages ? Parce qu'ils nous font apprécier le ciel bleu sans eux on ne l'aimerait pas autant. Ils sont nécessaires comme l'opposition, la garantie que l'ennui ne naîtra pas et que le totalitarisme n'est pas installé.

Une drôle de campagne où les frontières deviennent flous et où certains philosophes de gauche sont forcément mal à droite avec certaines initiatives, certains rapprochements. Un point de vue différent :
http://michelonfray.blogs.nouvelobs.com/

en espérant que notre candidate ne lâche pas la proie pour l'ombre et qu'elle n'oublie pas que le mariage de la carpe et du lapin pourrait bien installer durablement le lièvre de la fable (celui qui fait la course en tête depuis le début) tout en dissolvant son propre camp. Ce serait dommage si près du but et ça désespèrerait Billancourt et la Fontaine ;-)

 
À 28 avril 2007 à 00:29 , Blogger francois a dit...

La danse du ventre de Ségolène Royal devant François Bayrou, pour tenter de grappiller quelques voix, ne plait pas à tout le monde au parti socialiste. Quelques camarades "rose foncé – rouge clair" n'ont pas encore digéré, l'évocation d'éventuels ministres UDF au sein du futur gouvernement. Ils craignent la "luxation politique".
Attention ! Camarades, vous jouez avec le feu. Quoi ? Des ministres UDF ? …/…

Cette gymnastique hasardeuse aura bientôt un prix. Croit-on mobiliser les électeurs de gauche du premier tour de cette façon ? A-t-on oublié ceux qui ont voté Royal en venant de l’autre gauche, communistes, altermondialistes ou trotskistes, au nom du fameux vote utile ? Pense-t-on les mobiliser avec cette perspective d’avoir des ministres UDF au bout du bulletin de vote ? A quel niveau de diabolisation du vote Sarkozy faudra-il monter pour faire avaler ce tour de passe passe ?

 
À 28 avril 2007 à 02:53 , Blogger liljana a dit...

Bonjour,
ça fait environ 8 ans que je m'interesse à la politique,j'ai suivi differentes campagnes en Europe,à travers la tele ,mais aussi (parfois je me suis rendu sur place).
Hier soir j'ai participé dans le meeting,pour mieux le qualifier ,au rassemblement de 25 000 ,françaises et français aoutour d'une presidente à visage humain,Ségolene Royal!
Pour tous ceux qui ,n'ont pas eu l'ocasion de venir la voir en direct,je vous tracerai quelques detailles que j'ai remarqué.
Tout d'abord, il ya eu dans un ecran geant l'histoire de l'emancipation en droit et en fait de la femme en France.Jusqu'en 2007 où l'histoire de la France va va être marqué par un chef d'etat femme.Il ya eu un message de Michel Bachelet,où elle donnait sonn appui à Ségolene.Ce qui m'a impressionné c'était l'intervention et l'ouverture du meeting par Najat Belkacem.Avec dynamisme,avec justesse elle a mit l'accent sur la diversité de la France,et a dennnoncé "le ministère de l'humiliation" qui veut mettre en place N.Sarkozy.
Les jeunes l'ont aceuilli très chaleureusement Najat.
Après il ya eu Arnaud Montebourg qui a tenu un excellent discours en faisant rappel à tous les valeurs republicaines.Ensuite il a eu le conseiller règional de Rhône Alpes, après c'est Gerard Collomb,vous le connaissez bien sa sagesse,et la façon mature de parler.-"C'est la difference qui fait notre force".
Le message de Romano Prodi aux français,pour voter Ségolene était simple ,mais très important.
L'intervention de DSK,"la prèmiere chose que je vous dis c'est que nous devons gagner,la deuxième c'est que nous pouvons gagner".Après il a fallu un quart d'heure pour qu'il reprenne la parole,car la salle n'arretait pas de dire "On va gagner".
Il a parlé du nouvel elan de l'economie française avec Ségolene.
Le moment culminant c'était l'arrivé de Ségolene.Tout la salle c'est levée debout,elle marchait lentement,fière,belle,souriante,et levait les mains comme si elle voulait par ce geste ,dire à tous les français qu'elle est la presidente du rassemblement!
J'avais une blouse rouge de MJS(comme ça ils m'ont permis à moi et à mes amis de s'asseoir tout devant).
Quelle emotion quand elle est passée devant moi.Je l'avais à deux mettre près!Quelle femme courageuse.
Ppour parler de son discours,je pense que c'était le plus réussi!
Elle a parler de l'Etat impartial,la France de tous les couleurs.Les valeurs de fraternité,apprendre à vivre ensemble,elle a rappellé qu'elle a eu beucpoup des coups de la parts de l'autre candidat,mais elle n'a pas voulu perdre son temps on leur repondant,car son projet c'est la France,et le projet de Sarkozy c'est lui.Voilà la diffrence!
Les jeunes l'ont plusieurs fois obligé à faire une pause,car tous on criait "Segolene presidente".
Elle a parlé aussi de l'Europe,une autre Europe celle de la justesse et la protéction et garantie des droits sociaux.La democratie participative,l'appel au citoyen par des referendums...
A la fin,elle a lancé un appel,ça venait du fond du coeur,dans sesw paroles il y avait la sinceritè,das ses yeux il ya avait des larmes.Larmes de joie,elle,croit dans son projet,le soutien de la salle était formidable!
A la fin,tous on a chanté la chanson "Segolene presidente",et après "La Marseillaise".
Je ne suis pas française,mais ça m'imposait du respect pour vous!
Il ya eu au podium une petite fille (handicapé),elle pleurait,et Segolene l'a embrassé.
J'ai filmé avec mon cameoscope une bonne partie du meeting,donc j'ai pas pu prendre des photos.
Mais ,ça a été une experience inoubliable!Cette femme solide,qui a compris que la diversité fait la force,c'est l'avenir et la realité
de la France!
Tournez la page du système de la cofiscation de pouvoir!
Françaises et français,demain ne se fera pas sans vous!
Cordialement,

 
À 28 avril 2007 à 02:57 , Blogger liljana a dit...

excusez moi pour les fautes d'orthographes,j'ai écrit vite ce commentaire.J'ai des examens à préparer...
ciao

 
À 28 avril 2007 à 04:35 , Blogger 1OO pensées pour VOUS ! a dit...

@ Freewheelin

Très beau texte encore une fois : humour, poésie et politique !

Aragon : je ne savais pas que Ferré avait chanté "Est-ce ainsi...", je me demande si ce n'est pas plutôt Ferrat ?

Mais l'essentiel était de participer !

Je pensais à Baudelaire et à son étranger, homme énigmatique, qui aime les nuages, les merveilleux nuages...

@ François :

"Gymnastique hasardeuse ?"
Il faut comprendre et admettre que :
-il ne s'agit pas d'intégrer le programme UDF, mais de s'adresser à "ceux qui se reconnaissent dans le pacte présidentiel". Nuance !
-Quand Ségolène sera présidente, elle aura besoin d'une majorité parlementaire. Les forces de gauche arriveront-elles à 50 % aux législatives ?
On n'en sait rien pour l'instant, et il faut prévoir tous les cas de figuer...

@ Liljana

Merci pour ton beau commentaire de la soirée d'hier.
Bonne préparation à tes examens, et remporte avec eux une victoire personnelle, après avoir contribué à une victoire collective !

 
À 28 avril 2007 à 07:22 , Blogger Sophie a dit...

Lettre publiée chez :
http://francoismitterrand2007.hautetfort.com/archive/2007/04/27/chabot-et-lang-sarkozy-et-iie-republique.html#c2258814 - reproduite avec l'autorisation de l'auteure.

Cher Nicolas,


J'ai de la chance de m'être levée tôt et couchée tard pendant 13 ans pour une entreprise dans laquelle je me plaisais et qui a été pour moi une famille.
Lorsque, à l'occasion d'un changement de Direction, j'ai été "remerciée", j'ai eu de la chance d'être protégée par une législation sociale grâce à laquelle je ne suis pas partie les mains vides.
Dans les 3 ans de traversée du désert qui ont suivi, au moins mon fils et moi n'avons pas trop souffert financièrement. Même dans ces conditions, et même aimant me lever tard, cette longue période de chômage, de sentiment d'inutilité, de doute croissant, a été une véritable descente aux enfers. Mais j'ai de la chance de ne pas avoir eu trop peur que nous nous retrouvions dans la rue, ou que nous ne puissions plus accéder aux soins, parce-que mon pays assure un minimum de soutien social aux "accidentés de la vie".
J'ai de la chance que quelqu'un m'ait finalement à nouveau fait confiance, et m'ait permis de réintégrer la "France qui se lève tôt". Je suis fière de me lever le matin en sachant que mon entreprise, la Société ont besoin de moi, même en ayant perdu 20% de ma rémunération antérieure, même en travaillant à 350 km de chez moi.

Je suis fière d'être fille d'Instituteurs de l'Ecole Publique, Laïque et Républicaine, cette Ecole qui éduque mon fils comme elle m'a éduquée. Bien que n'ayant pas fait d'études supérieures en Lettres Classiques, je suis fière que mon pays foisonne de Philosophes, de Linguistes, de Poètes. Et je me battrai pour que notre Ecole continue à enseigner aux futurs citoyens ces rudiments de culture qui définissent un "honnête homme". Parce-que sans passé, sans Histoire, sans Culture, on ne peut pas être un Homme libre.
J'ai de la chance de vivre dans le pays qui a séparé l'Eglise et l'Etat, et de pouvoir en toute liberté croire, sous la forme qui est la mienne, ou ne pas croire en l'éternité de l'Ame.

J'ai de la chance de pouvoir lire le Canard Enchaîné ou le Figaro, Libé. ou Le Point, Tetu ou Paris Match. J'ai de la chance de pouvoir écouter Cloclo ou Brel, Johnny ou Ferrat, Renaud ou Brassens. J'ai de la chance d'avoir pu claironner, en 66, perchée sur les épaules de mon père : "moi je vote pour Miteilland". J'ai de la chance de pouvoir dire ce que je pense, y compris : "je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous puissiez [continuer à] le dire".

Je suis fière d'être l'héritière spirituelle et culturelle de Montaigne, Diderot, Voltaire, Rousseau, Blum, Jaurès, Moulin et tant d'autres. Je suis fière d'être Citoyenne de la Nation du Siècle des Lumières, des Droits de l'Homme, de la Révolution Française, du Front Populaire, de Mai 68.
Bien sûr il y eut des orages : la nuit de la Saint Barthélémy, Napoléon, le régime de Vichy...
Ma génération est celle qui, outre Rhin, a été brisée par la douleur d'avoir honte de ses parents. De ceux que nos propres parents ou grands-parents appelaient les "Boches". Je suis fière que la France n'ait pas tenu rigueur aux enfants de la faute de [certains de] leurs parents. Je suis fière de la force de l'amitié franco-allemande. Et si j'étais allemande, je serais fière de Beethoven, Goethe, Rosa Luxemburg...

Je suis fière que mon pays ait accueillli vos parents lorsqu'ils ont du fuir la Hongrie. Je suis fière que la France vous ait permis de devenir ce que vous êtes aujourd'hui, et que vous soyez tout aussi français que moi. Je suis fière que ma terre soit Terre d'Asile, Terre d'Accueil.

J'ai de la chance de pouvoir encore dire, mon cher Nicolas, que pour toutes ces raisons je ne voterai pas pour vous. Parce-que je souhaite que nous puissions, nous, nos enfants, nos petits-enfants, continuer à être fiers d'être des enfants de France, celle de la Liberté, de l'Egalité, de la Fraternité.

Vive la République ET vive la France, plurielle et démocratique.

Catherine.

 
À 28 avril 2007 à 08:32 , Blogger freewheelin a dit...

Pour Ferré c'est une adaptation du poème de Louis Aragon Bierstube magie allemande . J'avais pensé à Rimbaud de prime abord et finalement c'est Baudelaire ;-) mais comme tu dis les réponses sur ce thème pouvaient être multiples.

Merci Liljana pour ce témoignage plein de fraîcheur et d'enthousiasme sur ce merveilleux moment que tu as passé. Je t'envie (un peu) car cette fraîcheur je ne la retrouve plus dans ce genre d'instants. Déformation professionnelle je connais tous les trucs alors forcément avec les chauffeurs de salle (Montebourg, etc.), les messages "d'amitié" (comme si en politique il y avait de la place pour ça), les supporters et le clou du spectacle ça ne fonctionne plus pour moi, reste une mécanique bien huilée comme celle des pops stars ;-) Tu as de la chance de voir ça ainsi. Merci pour ton commentaire.

François tu résumes bien le désarroi qui frappe une partie de la gauche devant ce déplacement vers la droite de l'échiquier politique mais comme le souligne Gérard tant qu'il ne s'agit pas de faire des concessions de droite sur le pacte ça va aller. Effectivement on peut aussi craindre le contraire, il faut néanmoins éliminer Sarkozy.
Ce qui se passera après dépendra des législatives, de la modification éventuelle du mode de scrutin avant celle-ci (si c'est possible c'est mieux que la proportionnelle arrive même et je le déplore si elle n'est pas intégrale). Il est clair que si le centre (en fait la droite le centre n'existe pas) devait être une force de gouvernement, le gouvernement de Mme Royal devra s'expliquer avec la rue. À ce moment là je serai dans l'opposition (avec comme corollaire une possible scission/disparition du parti socialiste). Mais bon commençons par nous occuper du cas Sarkozy.

Sophie c'est sympa de nous passer cette "lettre". Pourquoi des guillemets ? Parce je ne pense pas une seconde qu'elle soit authentique, trop d'emphase, trop de fautes pour une fille d'instituteur, trop de majuscules là où il n'en faut pas, trop de tout en fait ;-) mais c'est gentil de nous montrer toute l'imagination militante.

j'ai écouté une partie du "débat" je ne les ai pas vraiment trouvé en accord sur l'Europe contrairement à ce que j'ai lu sur les commentaires (yahoo etc.). Un point (ce n'est pas le seul) me chiffonne je ne pense pas que nos partenaires européens acceptent de modifier les textes alors qu'ils ont été ratifiés chez eux.
Et sur la BCE j'ai un énorme doute sur la possibillité de modifier ses statuts qui sont inscrits dans le traité de Maastricht (on révise Maastricht ?). Quant au problème de l'euro et du dollar, je ne pense que le problème soit l'euro fort mais bel et bien la politique américaine qui fait tout pour que le dollar soit faible ;-)

 
À 28 avril 2007 à 09:10 , Blogger 1OO pensées pour VOUS ! a dit...

Il y a qq années mon époux avait répondu à un de ses "supérieurs hiérarchiques" ....qui lui disait du haut de toutes ses compétences, du haut de tous les combats....qu'il n'avait pas mené...


....Je ne sais pas ce que je deviendrai, mais je sais une chose, je n'aimerais pas être comme vous.....

à mon tour, et en toute amitié, je reprends sa phrase :


....je ne sais pas ce que je serai dans qq années....mais j'espère ne pas être comme vous....doutant de tout, refusant tout espoir de peur d'être déçu, cherchant ce qui ne va pas aller, plutôt que croire en ce qui pourrait être réalisé....

bref, je n'aimerai pas être....sans espoir..


Coralie

 
À 28 avril 2007 à 09:12 , Blogger 1OO pensées pour VOUS ! a dit...

Mon message précédent ne s'adresse pas à Gérard !!!!!

il est pour Freewheelin

Coralie

 
À 28 avril 2007 à 09:57 , Blogger freewheelin a dit...

On verra Coralie et puis je n'ai pas envie que vous soyez comme moi contrairement à vous j'aime la diversité, l'opposition. L'unanimité c'est le totalitarisme, la béatitude c'est pour les fous de dieu.
C'est de la confrontation des idées que naît la lumière pas dans l'aveuglement du supporter que je laisse bien volontiers aux groupies de DA.
C'est le doute qui fait avancer sinon la terre serait toujours plate ;-)
Et de l'espoir j'en ai sinon je ne me battrai pas et j'observerai tout ça de mon "île". Il se trouve que je veux faire changer les choses mais sûrement pas par les mêmes moyens ;-)
Quant aux combats j'en ai mené, j'en mène encore (curieusement on y voit peu de DA ou de socialistes) mais je ne fréquente pas les anciens combattants.
Mon commentaire était loin d'être négatif et même très positif sur bien des points mais vos oeillères vous ont empêché de le lire ainsi... la poutre toujours la poutre

 
À 28 avril 2007 à 12:12 , Blogger Sophie a dit...

@freewheelin
Manipulation, la lettre de Catherine ? Comme je suis naive de ne l'avoir pas une seule seconde ne serait-ce qu'imaginé.
Peu-être, après tout, vous qui connaissez toutes les ficelles, avez-vous vu juste.
Qu'importe. C'est un texte que j'aurai aimé écrire. Il reflète si bien le sens de mon engagement.

Comme Coralie, malgré l'âge qui avance, comme j'espère garder le plus longtemps possible cet enthousiasme, le même que Liljana.

.. et leurs baisers au loin les suivent....

 
À 28 avril 2007 à 12:20 , Blogger 1OO pensées pour VOUS ! a dit...

@ Freewheelin

T'as raison de douter, d'être très analyste,...mais nous n'avons pas tort d'être "supporters".
Nous sommes à la veille d'un choix de société.
D'accord, Ségolène n'est pas parfaite, mais elle nous propose un programme viable et respirable !
C'est çà qu'il faut mettre en évidence, avant les queqlues problèmes dans les rouages...
Quelques problèmes ? La démocratie participative doit arriver à les résoudre !

@ Coralie

Freewheelin est souvent très critique et a écrit (plus ou moins) "voter Ségolène par défaut plutôt que pour ses qualités".
Après la première "ouverture" vers Bayrou, elle voulait quasi s'abstenir au 2nd tour... Elle revient chez Ségolène, mais n'adhère pas à 100 %.
Nous devons écouter ses arguments, et voir si notre programme et la démocratie participative lui apportent des réponses. Ce que j'espère !

Bizzz à toutes les deux

GE

 
À 28 avril 2007 à 14:06 , Blogger 1OO pensées pour VOUS ! a dit...

Baudelaire je suppose cher Gérard?
Pour le reste de ce qui occupe les commentaires de ce soir, peu me chaut que Catherine existe ou non, je pense qu'elle est (hélas) bien réelle et sinon ses soeurs ont trouvé une plume solidaire, c'est l'essentiel.
Le PS vit mal ce qui se passe c'est un fait il s'accommoderait mieux d'un Sarkozy tout puissant? J'essaie en tout cas devant ma section de montrer que l'UMP a récupéré le fonds de commerce lepéniste, recyclé ses idées et ne peut plus être considérée comme un parti républicain, il faut donc faire un front commun des démocrates.... Marie.

 
À 28 avril 2007 à 14:57 , Blogger freewheelin a dit...

Quelques précisions,

d'abord sur la lettre de Catherine je n'emploie pas le mot manipulation mais communication. Je ne pense pas que la lettre soit authentique pour les raisons exposées, c'est à mon avis un outil de communication, une pub écrit par une militante. Je ne juge pas le procédé, ça fait partie du jeu normal dans une élection. C'est une forme d'expression, un exercice de style.

Ensuite sur l'élection, oui il y a des trucs qui coincent dans le pacte (on en a déjà parlé c'est lié à des glissements sémantiques qui rappellent des valeurs que nous combattons traditionnellement : pour caricaturer le travail famille patrie et l'ordre juste qui sont mis en avant) et surtout depuis sur le rapprochement avec une partie de la droite. Là l'urgence c'est d'éliminer Sarkozy pour nous donner une chance ensuite de gouverner et de régler nos différents.
Un pacte qui s'orienterait vers la droite même molle m'amènerait à m'opposer, ça s'appelle la démocratie. Le vote qui permettra à Ségolène Royal de gagner n'est pas un chèque en blanc et je n'ai besoin ni d'un père ni d'une mère de la nation ou autre.

Si Ségolène Royal ou tout autre candidat se prétendait parfait jamais elle ou il n'aurait mon vote. La perfection c'est le totalitarisme, c'est la dictature. Heureusement finalement que je lui trouve des défauts ;-)

La lepénisation des esprits oui elle existe Marie et elle concerne tous les courants de pensée. je l'ai vue et entendue dans des sections de gauche, dans des discussions entre militants. Tous ces gens de la mouvance de gauche qui s'expriment parfois ainsi n'ont pas encore sauté le pas mais Le pen n'obtient pas ses votes des extras-terrestres, ils viennent de partout y compris de la gauche. Tous nos élus ne montrent pas toujours le bon exemple, qui avec les sans-papiers, qui avec les gens du voyage, qui avec des arrêtés anti-mendicité... et puis il ya aussi l'exaspération dans certains quartiers dont se nourrit cette lepénisation avec des réponses simples voire simplistes à des problèmes compliqués.
D'ailleurs Ségolène Royal sera aussi élue par des gens ayant voté le pen au premier tour (environ 15% d'après les sondages)

Le PS enfin une partie (l'aile gauche) vit mal ce qui se passe en ce moment c'est normal. Nous en saurons plus avec la formation du gouvernement et surtout aux législatives. Un nouveau parti peut naître, enfin deux en cas de rapprochement et que se passera t-il sur la gauche du PS ? je n'ai pas de boule de cristal et je ne suis pas croyant, donc pas de voyance ;-) je ne sais pas.

Ce qui est sûr c'est que personne à gauche ne peut s'accomoder, Marie, d'un Sarkozy tout puissant. Rendez-vous compte pour la première fois toute la gauche (jusquà Arlette) soutient le candidat du PS, ça n'était jamais arrivé sous la cinquième, même en 1981 ! Il n'y a et vous avez raison qu'un seul vote possible le 6 mai après on verra, on aura au moins cette chance alors que si c'est Sarkozy qui passe...

Bon j'ai encore fait trop long, tu parles d'une précision ;-)

 

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil